Le mont Qassioun, Damas.

Le mont Qassioun se situe au nord-ouest de la ville de Damas et culmine à une hauteur de 1150 mètres.

Vue sur le Mont Qassioun depuis le bâtiment de Jisr al-Abyad, Ifpo Damas. Par F. Burgat, Ifpo (2008).

Vue sur le Mont Qassioun depuis le bâtiment de Jisr al-Abyad, Ifpo Damas.
Par F. Burgat, Ifpo (2008).

Une partie de la ville de Damas repose sur ces pentes qui abritent surtout des quartiers pauvres, des familles kurdes et des paysans. La neige couronne parfois son sommet pendant l’hiver, alors qu’une végétation plus ou moins verdoyante y pousse au printemps. Par son emplacement et son altitude, le mont Qassioun est bien visible à plusieurs dizaines de kilomètres, il constitue le repère naturel de la capitale syrienne. Depuis son sommet aménagé pour le plus grand plaisir des promeneurs, il offre une vision panoramique tout à fait exceptionnelle de la ville, animée la nuit par des guirlandes d’illumination et par la lumière verte qui jaillit des minarets des mosquées.
Vue de Damas depuis le Qassioun (vidéo)

Ses restaurants, cafés, vendeurs de boissons, ses terrasses accessibles en fait aussi un lieu de rencontres et un point de rendez-vous de la vie nocturne de Damas, où la balade prend souvent des parfums de tabac à narguilé.

Le mont Qassioun est aussi un lieu mythique et historique des religions chrétienne et musulmane. La littérature arabe médiévale rapporte que Caïn y tua Abel, alors qu’il conserve encore le site d’Arbin, qui abrite les mihrabs de 40 saints et qui est aujourd’hui encore symbolisé par une madrasseh (école religieuse de l’Islam) accessible aux pèlerins.

 

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.